LaForge Facebook de LaForge Au fil des jours



Démarche : Le faire de La Forge ?

Vous faites dans la dentelle

[- Écrits de Denis Lachaud, cinqième atelier avec les Fées Diverses, à la Bibliothèque de Friville-Escarbotin, le 17 mai 2024 -]

.

Les pancartes prennent forme.
Elles seront toutes suspendues au Petit Casino d’Ailleurs, d’Ault, le dimanche 2 juin.
Il y aura un ou deux textes aussi. Imprimés sur une longue bande papier.

.

  • – Tu penses à un parcours ou les gens se promèneront comme ils veulent ou quelque chose de plus libre ? Parce qu’on pourrait décider d’un ordre par rapport au sens.
  • – Ou au hasard.
  • – Je pense qu’on va plutôt créer des contrastes entre les matières ; la dentelle, le velours rouge, les torchons… et laisser les gens circuler comme ils veulent.
    Si ça se trouve on va être un peu obligé de les concentrer dans l’espace.
  • – Je trouve que c’est plus lisible si on coud un fond blanc derrière. La transparence c’est joli mais pas très lisible.
  • – Te mets pas devant la lumière, François.
  • – T’es une perle, t’es pas encore une lumière.
    L’ambiance est à la rigolade aujourd’hui.
  • – Bon je fixe le fond derrière Va te faire voir ?
  • – Oui.
  • – C’est plus lisible avec un fond.
  • – Oui c’est mieux.
  • – J’ai fini.
  • – Tu en brodes un dernier ?
  • – Ok, mais j’écris quoi ?
  • – Réfléchissons.
  • – Quelque chose qui résonne avec Le mien c’est une perle.
  • Le mien est trois mètres sous terre.
  • – Heureusement que ça se termine bientôt, sinon je ne sais pas jusqu’où on irait.
  • – Moi je ne peux pas aller plus bas.
    Il est bien où il est, je ne vais pas aller le déterrer.
    Eh ouais, c’est comme ça la vie.
  • – Donc vous allez écrire « Le mien il est trois mètres sous terre » ?
  • – Oui.
  • – Vous faites dans la dentelle, quoi.
  • – On peut le dire.
  • – Le défilé, il faut le programmer le samedi, avant d’accrocher.
  • – Oui, si c’est pour filmer, on descend sur la plage, on défile un peu…
  • – Il faut trouver du monde.
  • – Les copines, quand je leur en ai parlé, elle ont dit ah ouais trop bien, on veut bien tenir une pancarte.
  • – Pour le défilé il faut que je prépare des baguettes ?
  • – On va regarder.
  • – On peut coudre une bande de tissu de chaque côté pour enfiler une baguette en bambou. Juste pour le défilé. Deux goulottes. Ensuite on enlève les baguettes quand on accroche.
  • – Et trois points en haut pour enfiler une baguette horizontale pour l’expo.
  • – En fait, il faut rigidifier les côtés pour le défilé et le haut pour l’expo.
  • – Voilà.
  • – Et aussi une tige de bois derrière pour faire pancarte. Il faut qu’on voie des pancartes dans l’expo, pas juste des tissus brodés.
  • – Donc j’emmène celles qui sont finies pour coudre les fonds chez moi et s’il m’arrive quelque chose, vous passez à Abbeville les chercher.
  • – Oui, écris-le bien dans ton testament…
  • – Le short Le mien c’est une perle, je le porterai pour la manif. En haut je mettrai un t-shirt de la même couleur, jambes nues, et s’il fait froid un pantalon de couleur claire en dessous.
  • – Donc j’écris Le mien il est 3 mètres en blanc et sous terre en noir ?
  • – Oui ça paraît bien.
  • – Quel calme. On entendrait une mouche voler.
  • – Aïe.
  • – Je t’ai fait piquer…
  • – On a oublié les dans C’est pas tous les mêmes !
  • – Qu’est-ce qu’on est douées…
  • – Oh tant pis.
  • C’est pas tous mêmes, ça ne veut rien dire.
  • – En plus on a écrit tous en plein milieu.
  • – Non mais regarde, il y a quand même la place pour l’ajouter.
  • – Il y a un jeune qui a séquestré son père dans la rue de la Poste.
  • – On sait pourquoi ?
  • – Non, on ne sait pas.
  • – Ici à Friville ?
  • – À Escarbotin. À Friville ils n’ont pas de poste. Ils n’ont pas de mairie non plus.
  • – On a des magasins. À Escarbotin ils n’ont pas de magasins.
  • – On en a assez pour dépenser le peu d’argent qu’on a.
  • – On a une piscine aussi, à Friville.
  • – Vous auriez aimé avoir un métier dans la couture ?
  • – Moi non. Quand il fallait réparer les vêtements des enfants je le faisais, mais fabriquer des vêtements, non.
  • – Et toi ?
  • – Tout ce qui est manuel, oui. La broderie…

Dernière ligne droite avant la présentation des travaux le dimanche 2 juin au Petit Casino d’Ault.