LaForge Facebook de LaForge Au fil des jours

acte 13, 2010...

Habiter ? Habiter un bord, un bord de fleuve… ?

Habiter ?

Habiter, c’est le questionnement actuel de La Forge :
1 – Habiter un Territoire, un bord de fleuve
? (ci-dessous)
2 –
Habiter une Zone urbaine sensible, un bord de ville ?
3-
Habiter un bord de monde, un Camp de réfugié·e·s palestinien·ne·s ?
4 – Habiter l’Exil, ici ?
5 –
Habiter la Nature, l’agriculture, un bord de monde rurale ? (chantier actuel)

Habiter, cohabiter, être, vivre dans un espace habité, vivre un lieu, dans un temps, ici et là, la vie quotidienne d’habitants, d’un bord de campagne, de ville, d’un État ou du monde, là-bas et ici.
Une référence est « Habiter, la condition géographique » d’Olivier Lazzarotti, (Berlin, Paris, 2006). Concept qu’il définit comme une construction des individus au travers de leurs manières de produire et d’investir les espaces.

Un cheminement sous forme de croisements humains, culturels, entre habitant·e·s, artistes et scientifiques.

Habiter un bord de Somme en « Rénovation paysagère » ?

L’ouverture du chantier Habiter qui questionne le territoire et la pratique d’habiter

Vivre ici ? Habiter ce bord de fleuve, ce marais en réhabilitation paysagère ?

En 2010, le Conseil Général de la Somme, lance Le Rendez-vous du Fleuve pour donner à voir le patrimoine fluvial de la Somme avec des rencontres culturelles et artistiques.

Un bord de Somme, en Moyenne Somme, à Éclusier-Vaux, Frise, Suzanne, Cappy, Curlu. En Hauts-de-France. Dans Le rendez-vous du fleuve.

Sur ce bord de Somme, des mineurs du Nord venaient pêcher, passer leurs vacances, certains s’installer, ici, avec des habitats légers qui ne sont plus aux normes, des gens qui ne se sentent plus intégrés.

Dans cette manifestation La Forge porte la question : »Habiter ». Avec des habitants, de la Somme, dans l’agriculture, et des gens du nord, des mineurs du Pas de Calais.

Avec des habitant·e·s : Blandine Anquet, Maurice Caudron, Bernard Decroix, Noëlle Delebassée, Odette Derly.

Avec des habitants et des pêcheurs des « Amis d’Éclusier-Vaux » des pêcheurs du Nord, Pas de Calais (appelés, autrefois, les « doryphores » comme les envahisseurs allemands). Jacques Delelis, ancien de l’Association.

Avec Brigitte Mulie directrice de la MFR, Noémie Pont assistante sociale du CG, Tartine, café de Cappy, Eva Michel prof Arts Plastiques, collège de Bray, Laurent Recoupé du café Chant du Coq.

Avec les photographes Hélène Jayet, Bertrand Meunier, et la compagnie de théâtre La Lune Bleu.

Productions


2 Juil 2011
NOUS SOMMES ICI (livre d’Habiter un bord de fleuve)
132 pages et un DVD 18 x 24 cm Coédition Conseil général de la Somme – Éditions Dumerchez, 2010